EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing).

Publié dans Psy en ligne par le

L'EMDR.

L'EMDR est une méthode révolutionnaire reposant sur les mécanismes naturels propres à guérir les traumatismes , ces blessures secrètes qui entrainent souffrances , difficultés psychologiques tels que angoisses, cauchemars , dépression et troubles psychosomatiques.
Cette approche thérapeutique repose sur la stimulation sensorielle par des mouvements des yeux ou des stimuli auditifs ou cutanés.
Quelques principes d'EMDR.
L'EMDR considère la personne dans sa globalité, comme un tout en tant qu'individu et en tant que membre d'une communauté sous ses aspects psychologiques , émotionnelles somatiques et interpersonnels.
Le traitement aura pour objectif de trouver des solutions vis à vis du passé traumatique du patient , sur les déclencheurs , de plus il établira un plan d'action concernant le futur.
En EMDR comme en TCC ou en TBM le patient est considéré comme un alter ego qui vient en thérapie en raison d'une difficulté affectant une partie de sa personne. Au sein de l'alliance thérapeutique , le thérapeute le considérera comme un partenaire qui fera le maximum pour aider à la guérison.
il ne sera jamais question de résistance du patient mais de processus psychiques à considérer et à traiter.Si il n'y avait pas de résistances psychologiques, le patient n'aurait aucun problème à solutionner.
L'EMDR comme déjà dit est un processus naturel de guérison analogue à la cicatrisation physiologique mise au point par Francine Shapiro et qui a été démontré scientifiquement.
Ce processus correspond au retraitement de l'information traumatisante au niveau neurologique. il s'agit de désynchroniser le souvenir de l’émotion désagréable suscitée et d'y substituer une émotion neutre.
La méthode EMDR est une psychothérapie complexe reposant sur huit étapes.
- 1.La prise d'histoire-diagnostic et évaluation.
Le patient expose les raisons de sa venue. Le thérapeute note les lignes principales de son histoire personnelle. Il evalue les possibles facteurs de blocage. il pose un diagnostic en s'assurant que le patient peut supporter émotionnellement le traitement EMDR.
- 2.Préparation du patient et renforcement du positif.
Le thérapeute prépare le patient en lui fournissant des précisions sur lui même, son cursus , la thérapie EMDR et les implications matériel, temporel et financier de l'EMDR. Fait important , la thérapie EMDR est éprouvante. Le thérapeute doit s'assurer que le patient maitrise quelques techniques de relaxation. Si ce n'est pas le cas , il devra enseigner lui en enseigner au moins une, comme la thérapie d'enracinement par exemple qui consiste à être relier à la terre, bien sentir son corps et être connecté à toutes ses sensations, tout en étant véritablement conscient de l’instant présent.
On peut aussi faire appel à la visualisation et à l’imagerie mentale ou auto hypnose qui consiste à visualiser une image ou une situation agréable entrainant une réaction physiologique proche de la réalité avec une véritable sensation de detente.
- 3.Plan de traitement-choix de la cible-protocole EMDR.
Suite à l'élaboration d'une liste des traumatismes classés selon leur importance, mise en place d'un plan de traitement. Après avoir sélectionner en accord avec le patient la cible traumatique à traiter, établissement du protocole de traitement.
- 4.Désensibilisation.
Le thérapeute en relation avec le protocole demande au patient de visualiser l'image sensorielle lié au traumatisme avec la pensée négative associée et l'effet provoqué dans le corps.
Suite à cela, le thérapeute à l'aide dans notre cas d'un signal sonore auditif va demander au patient ce qu'il observe en lui durant cet exercice.
Suite à un certain nombre d'allers retours sonores , le thérapeute demande au patient ce que le patient ressent. Le balayage continue tant que la perturbation liée au traumatisme n'est pas égale à zero.
-5.Installation.
Aprés avoir désensibilisé la cible traumatique traitée, le thérapeute s'assure des ressources mentales du patient. Il s'assure que le patient porte sur lui un jugement positif. Au besoin, le thérapeute renforcera ce jugement positif.
-6.Scanner du corps.
Le thérapeute vérifie que l'association de la pensée positive insérée et de la cible traité ne perturbe pas le patient. On continuera la désensibilisation jusqu'à ce qu'il y ai un parfait bien être.
-7.Clôture.
Le thérapeute s'assurera toujours que le patient a un état émotionnel stable. Le thérapeute sera toujours joignable en cas de difficulté. Le patient tiendra un journal afin de consigner de possibles déclencheurs de troubles , des changements négatifs ou positifs , des rêves etc.
-8.Réévaluation.
Chaque séance commence sur un debriefing de la séance précédente. On juge aussi de l'évolution de la thérapie. On peut coupler l'EMDR à une thérapie basée sur la mentalisation(TBM) lien avec l'établissement d'un véritable contrat entre le thérapeute et son patient.
L'EMDR est recommandé en cas de trouble de stress post traumatique et pour d'autres troubles comme le trouble anxieux généralisé.
Ces deux affections peuvent entrainer de graves dépressions qui sont parfois à tort attribuées à un trouble bipolaire.

EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing).
1vote 5/5 0avis