Schizophrénie et troubles du spectre schizophrénique.

Publié dans Psy en ligne par le

Symptômes positifs et négatifs de la schizophrénie et des troubles associés.

Il est souvent très difficile de différencier la schizophrénie des autres troubles du spectre schizophrénique. Ses pathologies sont aussi très souvent à tort confondues dans l'imagerie populaire. De plus les symptômes positifs (hallucinations, délires etc)de ces troubles quand il y en a , sont , par exemple, communs avec les symptômes psychotiques du trouble bipolaire .
Mieux le trouble schizo-affectif aussi appelé schizophrénie dystymiques est pour le DSM classé dans les troubles de l'humeur sans être un trouble bipolaire alors que pour le CIM il est référencé sous une forme de schizophrénie, de troubles psychotiques brefs, de trouble schizoptypique ou une variante sévère de trouble bipolaire psychotique, ou les deux. Il semblerait en définitive que ce trouble existe si on ne peut pas vous étiqueter bipolaire ou schizophrène. En gros , on ne sait pas.
Symptômes de la schizophrénie.
Symptômes positifs.
Délires.
- De persécution ou paranoïaque .
- De grandeur, mégalomanie (bipolaire aussi en phase maniaque) ..
- Jalousie.
- Érotomanie.
- Idées de référence(interprétations en fonction de soi) .
- Vol et insertion de pensée .
Hallucinations .
- Auditives .
- Visuelles (pas fréquentes sans être vraiment rares) .
Désorganisation de la pensée et du discours .
Comportement désorganisé.
- Comportement excentrique ,bizarre,étrange ,inadapté, parle tout seul (se trouve aussi dans le trouble schizotypique).
- Attirance pour l’occulte ,la magie , pour les sujets religieux. ,philosophiques.
- Catatonie.
Symptômes négatifs.
Pauvreté du langage.
Froideur émotionnelles.
Perte de motivation.
Apathie.
Anhédonie.(Absence de plaisir lors des activités).
Désocialisation (commun à tous les troubles du spectre schizophrénique).
Dépression avec trouble de l'humeur (comme la dépression et le trouble bipolaire).
Les différents troubles du spectre schizophrénique.
Les troubles sont en fonction de la durée des symptômes positifs et négatifs.
Une durée supérieure ou égale à 6 mois est un signe de schizophrénie.
Une durée égale à 1 mois est un signe de trouble schizophréniforme.
Une durée inférieure à un mois est un trouble psychotique bref.
Pour la classification CIM , il s'agit d'un trouble délirant aiguë, anciennement appelé de bouffée délirante aiguë.
Les troubles de la personnalité du spectre schizophrénique. Le trouble schizotypique , appelé autrefois la schizophrénie latente. lien
Le trouble schizoïde sans délire et donc symptômes positifs .
Le trouble paranoïaque qui est différent du délire de persécution et à ne pas confondre avec le trouble narcissique et histrionique(hystérie)
En conclusion, la schizophrénie est possible sans symptômes positifs avec uniquement des symptômes négatifs ou l'inverse. Parfois les symptômes positifs sont permanents et donc chroniques.
Les symptômes positifs sont plus ou moins importants selon la maladie et à l'intérieure de la même maladie et selon le patient.
L'isolement , la dépression et les troubles anxieux semblant être les dénominateurs communs.
Pour aller plus loin :
Trouble schizoïde et différences entre le trouble schizoïde et le trouble schizotypique.
Trouble schizotypique
Trouble schizo-affectif

Schizophrénie et troubles du spectre schizophrénique.
1vote 5/5 0avis