Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique.

Publié dans Psy en ligne par le

Fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique -définitions-

Avant toute chose ces deux pathologies ont nombre de points communs, je les traiterai donc ensemble.
Ce qui différencie principalement ces deux pathologies est que dans le cas du syndrôme de fatigue chronique , la fatigue prédomine alors que dans le cas de la fibromyalgie , la douleur musculaire et articulaire prédomine, même si ces 2 symptômes existent dans les 2 pathologies. Les causes de ses deux maladies reconnues par l'OMS sont pour le moment encore assez floues.
Les causes de la fibromyalgie :
- Un épuisement de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien ou axe du stress.
- Diminution du seuil de perception de la douleur entrainant donc d'importante douleurs musculaires ou articulaires qui seraient donc consécutives à un dysfonctionnement de certaines zones du cerveau et à des anomalies de la transmission des messages nerveux.
- Anomalies physiologiques du système nerveux.
- Causes génétiques. Plusieurs membres d'une même familles peuvent être touché.
- Facteur biologique. Un trouble métabolique de la substance P.
- Agents infectieux et traumatisme physique. Infection au début de la maladie et accident physique.
Les causes du syndrome de fatigue chronique:
La cause la plus courament admise serait un dysfonctionnement du système immunitaire du à une infection. Ces 2 maladies si elles ne sont pas d'ordre psychologique reposent sur des versants d'ordres psychologiques.
Pour la première , un traumatisme dans la petite enfance ne serait pas étrangère à l'apparition de cette maladie à l'age adulte. Pour la seconde, il semble qu'elle corresponde à la fameuse neurasthénie du 19ieme siècle.
Cependant ces pathologies ne sont pas une dépression. Cependant les différentes thérapies pour lutter contre la dépression semblent avoir des résultats.

Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et la dépression.

1. Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et la dépression On s'est rendu compte que souvent les malades atteints de fibromyalgie souffrent avant l'apparition de leur maladie de troubles anxieux , alors que la dépression apparait après leur pathologie. Ils souffrent aussi de "catastrophisme" ce qui est une distorsion ou erreur cognitive . Les thérapies pour lutter contre la dépression en dédramatisant les choses et le coté trés handicapant et frustrant de ces maladies en diminuent les symptômes.
Le but est de réapprendre à vivre avec la maladie et donc de vivre tout simplement. Je propose donc une psychothérapie fondée sur les TCC [ En savoir plus ]

Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et thérapies comportementales et cognitives.

2. Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et thérapies comportementales et cognitives En me basant sur les modèles de Beck et de Seligman et sur les distorsions ou erreurs cognitives dont les principales et sur le tableau de Beck . Le but sera de vous apprendre à penser différemment , à vous adapter à la maladie. Déjà le fait de faire diminuer considérablement l'angoisse et le stress contribuera à diminuer l'ensemble des symptômes. [ En savoir plus ]

Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et thérapie basée sur la mentalisation.

3. Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et thérapie basée sur la mentalisation En plus des TCC je vous propose un ensemble de thérapies basés sur la mentalisation donc une évaluation régulière de la relation soignant/soigné et donc thérapeute/patient Cette approche thérapeutique est importante car il s'agit de ce que l'on appelle l'alliance ou couple thérapeutique. Je vous ecoute dans une attitude empathique et bienveillante.
Je vous crois tout simplement. j'ai encore discuté il y a peu avec un endocrinologue et un médecin généraliste qui assimilaient le syndrome de fatigue chronique ou encéphalomyélite myalgique et la fibromyalgie soit à de la spasmophilie , soit à de la dépression ou a un trouble anxieux généralisé ou pire à un délire psychosomatique d'hypocondriaque. Qui sont ils pour remettre en cause la reconnaissance de ces maladies par l'OMS? Si on ne reconnait pas votre maladie, on ne peut vraisemblablement pas vous soigner... [ En savoir plus ]

Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique et taux de de dopamine

Parallèlement à la psychothérapie qui nous permettra de faire baisser votre niveau d'angoisse et de fixer aussi vos limites physiques et psychologiques, nous favoriserons la production de dopamine, ce neurotransmetteur essentiel. L' hypodopaminergie entraine des carences en vitamines B9 et B12, en fer , en zinc et en magnésium pour ne citer que les carences les plus connues. La dopamine est le neurotransmetteur du démarrage de l'organisme , "l’étincelle" du debut de journée. Son déficit implique une grande fatigue , un état dépressif et la sensation de ne pas avoir un sommeil réparateur , vous vous levez le matin aussi fatigué que quand vous vous êtes couché.
Une carence en magnésium entraine du stress et des douleurs musculaires diffuses.
Indépendamment des causes de la fibromyalgie et du syndromes de fatigue chronique , il est vident qu'une carence en dopamine ne fera qu'intensifier les symptômes et donc l'inconfort physique et psychologique.
Il existe des moyens simples d'augmenter notre taux de dopamine.
- Une meilleure oxygénation du sang et donc un minimum d'exercice physique.
- Cela commence aussi par simplement profondément respirer et vider ses poumons ,aérer son lieu d'habitation 20 mn par jour et arrêter le tabac.
- Il convient aussi de prendre un bon petit déjeuner le matin afin de fournir à l'organisme l’énergie nécessaire.
- il est important d'avoir une alimentation saine et équilibrée à base de produits alimentaires non rafinés pain et céréales complètes par exemple.Les produits industriels contenant seulement de l'amidon, sont pauvres en vitamines essentielles.
- Nous limiterons l'usage des écrans qui avec la lumière bleue perturbe la synthèse de la dopamine et de la sérotonine. En règle général , nous éviterons toute dépendance qui perturbent le processus de récompense et donc la fabrication de dopamine.
- une carence en oméga 3 perturbe aussi la production de dopamine, tout comme l'abus de produits sucrés. Les décharges d’insuline incessantes détournent les précurseurs de la dopamine vers les muscles au détriment du cerveau. Encore une fois, il faut eviter , tous les produits transformées.
- Favoriser l'augmentation du taux de tyrosine.
Cette acide aminé est un précurseur de l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine et la DOPA il favorise aussi l'activité de la glande thyroïde qui l'utilise pour fabriquer une hormone : la thyroxine essentielle dans l'activité du métabolisme. De nombreux aliments en contienent en particulier le thé vert, le chocolat et la banane( riches tout deux en magnésium). Vous pouvez aussi en trouver en complément alimentaire la L-thyrosine. Psychothérapie et dopamine , un bon début pour retrouver une vie normale.

Soigner la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique.
1vote 5/5 0avis