Qu'est-ce que le trouble schizo-affectif?

Publié dans Psy en ligne par le

Le trouble-schizo-affectif - définition -.

Le trouble schizo-affectif fait parti de spectre de la schizophrénie. On l'appelle aussi schizophrénie dysthymique ou psychose aiguë schizo-affective. Dystymique car ce trouble bien souvent s'accompagne de dysthymie qui est , rappelons le, un trouble dépressif chronique une sorte de dépression moins marquée que la dépression clinique unipolaire par exemple.
Le trouble schizo-affectif est très difficile à diagnostiquer, il est souvent confondu avec le trouble bipolaire vu qu'il comporte aussi des troubles de l'humeur, dépression et manie. Il associe aussi les troubles psychotiques communs à ces deux pathologies.C'est à dire , les symptômes suivant :
- Délire ou hallucinations.
- Sensation d'être invulnérable.
- Suspicion à l’égard d’autrui.
- Paranoïa.
Le trouble de l'humeur schizo-affectif se caractérise précisément par des symptômes de la schizophrénie et du trouble bipolaire. De fait, le diagnostique est posé quand on ne peut pas à proprement parler de trouble bipolaire ou de schizophrénie.D'ailleurs, il existe 2 troubles schizo-affectifs, celui de type bipolaire(épisodes de dépression et de manie) et celui de type dépressif.(dépression)

Symptômes du trouble schizo-affectif

Les symptômes sont divers. Toute la difficulté est de ne pas les confondre. En effet, certains symptômes de la schizophrénie et donc du trouble schizo-affectif, puisque le trouble schizo-affectif prend ses symptômes dans la psychose bipolaire et la schizophrénie, peuvent rappeler la dépression bipolaire.
Dans certains cas, les signes de la dépression :
Fatigue, perte d’énergie: - Ralentissement psychomoteur.
- Humeur négative ou dépressive.
:inconfort émotionnel ou mental, tristesse, anxiété.
- insatisfaction,besoin de s'isoler associés à l'Anhédonie:absence ou diminution du plaisir pour quasiment toutes les activités sont confondus avec la phrase prodomique de la schizophrénie :
- Un désintérêt pour vos activités coutumières.
- Une Tendance à s'isoler des amis et de la famille.
- Un abattement, de l'apathie.
- Une difficulté à se concentrer.
- Recherche de solitude.
voir avec les symptômes négatifs de la schizophrénie :
- Un ralentissement de l'activité physique ou, plus rarement une hyperactivité.
- Baisse de motivation (difficulté à achever une tâche ou ou à faire des projets à long terme).
- Désintérêt envers les sentiments plus globalement la vie des autres.
Toute la difficulté réside aussi dans l'évaluation même du diagnostique de la bipolarité. Le test du DSM5 prend en compte 3 réponses sur 7 voir 4 en cas d’agressivité pour déterminer par exemple la dépression. Or toute personne ayant connu un épisodes dépressif ou ayant eu l'impression d'être dépressif , la tristesse ou la mélancolie étant dans certaines circonstances parfaitement normales tout comme l'exaltation, la volonté ou la motivation satisfera aux critères de la bipolarité. Ainsi , bien souvent, des patients souffrant de troubles borderlines, schizo-affectifs sont diagnostiqués bipolaires. Les symptômes du trouble schizo-affectif sont les critères A de la schizophrénie, hallucination, délires, paroles et comportement ,pensées désorganisées, autrement dit paranoïa, projections, clivage, idées négatives sur soi attribuées aux autres.
Ce qui correspond aux troubles psychotiques de quasiment toutes les psychoses.

Trouble schizo-affectif et pathologies approchantes.

Le trouble schizo-affectif est lui même très proche d'autres formes de schizophrénie dégradée, de formes donc plus atténuées.
Trouble de la personnalité schizotypique :
Il s'agit d'un trouble de la personnalité.
Les patients atteints de ce trouble font preuve de difficulté dans leurs relations sociales. Effectivement, ils ont souvent besoin d'isolement social, adoptent un comportement atypique, font preuve de paranoïa, idées négatives attribuées aux autres. Ce trouble fait aussi parti de spectre de la schizophrénie.
Trouble schizophréniforme : il s'agit d'un trouble mental qui se caractérise par des phases de délire, des hallucinations, des troubles du langage, un comportement catatonique. On se rend compte que tous ses symptômes sont identiques. Souvent, seule la durée des symptômes détermine la pathologie. Comme on peut le constater, l'analyse clinique doit être précise et s'inscrire dans la durée.

Test schizo-affectif et bipolaire.

1. Test schizo-affectif et bipolaire Afin d'avoir une première approche et de distinguer le trouble schizo-affectif du trouble bipolaire. Je vous propose un test d’évaluation basée sur le DSM5 et DSM4 mais affiné selon d'autres critères notamment les positions de Mélanie Klein. Ce test, plus largement, englobe d'autres pathologies comme le trouble borderline, le trouble anxieux généralisé et l’état de stress post traumatique, ainsi qu'unipolaire. Il s'attaque aux bases et aux causes de la dépression, car, bien souvent, l'étiquette de bipolaire est accolé, trop rapidement. [ En savoir plus ]

Qu'est-ce que le trouble schizo-affectif?
Average Rating: 4.8/5
Votes: 28
Reviews: 16

5