Différence entre le trouble schizoïde et le trouble schizotypique.

Publié dans Psy en ligne par le

Trouble schizoïde-définition-

Le trouble de la personnalité schizoïde se caractérise par un désintérêt pour les relations sociales. La personne atteinte préfère les activités solitaires dans ses loisirs ainsi que dans ses activités professionnelles.
Les malades touchés de ce trouble sont froids, ils manquent d'empathie et ont beaucoup de mal à exprimer leurs émotions.
Ils ont peu ou pas d'ami, recherchent la solitude, et ne sont pas sensibles aux critiques ainsi qu'aux compliments. Ils considèrent que leur monde intérieur est plus important que la réalité. Ils entretiennent une distance affective et relationnelle.
Leur introversion n'est pas un manque de sensibilité. De plus, ils sont capables de mobiliser leurs défenses personnelles et la confiance en soi. Le patient atteint du trouble de la personnalité schizoïde a un défaut de mentalisation. Il éprouve des difficultés à comprendre ses émotions et intentions et celles des autres. Le malade cherche un équilibre entre un besoin d'attachement et une distance affective défensive.
Les neuf caractéristiques de la personnalité schizoïde sont le retrait, l'autarcie,une tendance au narcissisme, un sentiment de supériorité, le manque d'affects et d'émotions, un fort besoin d'indépendance, la solitude, la dépersonnalisation, la régression et l'introversion.

Différences entre le trouble schizoïde et le trouble schizotypique.

1. Différences entre le trouble schizoïde et le trouble schizotypique Le trouble de la personnalité schizoïde n'est pas à confondre avec le trouble de la personnalité schizotypique.
Le schizoïde vit seul sans souffrir de sa solitude car il aime la solitude , le schizotypique est souvent seul mais il souffre de cette solitude, il ne sait pas gérer les relations sociales qui génèrent de fortes angoisses. L'un aime la solitude, l'autre la subit. De plus le schizotypique souffre d'idées de persécution, use de pensées "magiques". Les deux peuvent cependant se révéler séducteur pour attirer les autres et aussi les repousser et s'isoler dans la solitude.
Ils rentrent de cette façon dans un système de pouvoir séduction/isolement ou isolement sur son entourage qui ne peut ainsi le saisir : il est insaisissable. Cela lui permet de ne pas accepter qui il est. Cependant le schizotypique connait une perte de contact avec la réalité, des hallucinations et parfois donc des réactions paranoïaques.
Le trouble schizoïde n'est non plus pas a confondre avec la schizophrénie beaucoup plus grave mène si le trouble schizoïde peut évoluer en schizophrénie. [ En savoir plus ]

Trouble schizoïde et mentalisation.

2. Trouble schizoïde et mentalisation Les TBM ou thérapies basées sur la mentalisation peuvent se révéler très utiles et sont particulièrement efficaces. Le but sera que le patient exprime mieux ses émotions et grâce à la mentalisation comprenne mieux les attentes et comportement d'autrui et les siens propres afin de sortir de la solitude. Cette dernière de par la perte de contact avec la réalité peut entrainer un état psychotique grave et une dépression. [ En savoir plus ]

Différence entre le trouble schizoïde et le trouble schizotypique.
Average Rating: 4.6
Votes: 69
Reviews: 171